Chargement ...

Déchets clandestins d'"A Chacun son logis": enfin nettoyés

 Déchets clandestins d'
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Incroyable !... Il aura fallu deux ans, deux interpellations du Front des Gauches au conseil communal et une plainte auprès du ministre de tutelle pour que la Direction de la société « A Chacun Son Logis » consente enfin à évacuer les déchets qu’elle stockait illégalement rue Henri Dunant, à proximité d’habitations…

En route pour Courcelles

 En route pour Courcelles
Cliquez sur l'image pour agrandir.

L’exécution d’Englebin eut lieu à la rue de Trazegnies sur Monceau-sur-Sambre, à peu de distance de l’actuelle rue des Martyrs de Courcelles dénommée à l’époque rue de Sart-lez-Moulin. Par divers moyens de locomotion, les rexistes emmenèrent leurs prisonniers en voiture, camionnette ou même camion dans la maison Hublou portant le numéro 196.

La tuerie du 18 août

 La tuerie du 18 août
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Courcelles commémore: Tuerie du Rognac le 18 août

Invitation

Programme

...

Le commencement des représailles

 Le commencement des représailles
Cliquez sur l'image pour agrandir.
La Formation rexiste B se réunit à Charleroi au siège de leur Etat Major situé chaussée de Waterloo. Leur chef téléphona à Victor Matthys, chef de Rex ad interim vu l’absence de Léon Degrelle à la tête de la Waffen SS Wallonie en Allemagne.

Matthys invita les Carolos à venir lui expliquer la situation avant de prendre toute autre décision.

Pendant ce temps, à Charleroi, même, commençait la mobilisation de tous les fascistes de la région.

De leur côté, les pieds nickelés et leurs complices étaient déjà à l’œuvre avec l’assentiment de Joseph Pevenasse et Merlot, échevins du Gross Charleroi. Ils commencèrent par visiter le Palais de Justice à la recherche du Procureur du Roi, heureusement absent.

L'assassinat de Monsieur Paul Van den Berghe

 L'assassinat de Monsieur Paul Van den Berghe
Cliquez sur l'image pour agrandir.

L’apparition des pieds nickelés

Arrive sur les lieux une voiture occupée par deux individus accompagnés d’un motocy...cliste. Ils se lancent à la poursuite de la Fiat qui a pris la direction de Chapelle-lez-Herlaimont. Ils ne la retrouvent pas et reviennent sur les lieux.

Déjà plusieurs policiers des communes voisines sont arrivés de Roux, Marchienne-au-Pont et de Monceau.. (Il faut savoir que les hommes de la police et de la gendarmerie belge étaient souvent désarmés).

La tuerie de Courcelles du 18 août 1944

 La tuerie de Courcelles du 18 août 1944
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Le témoignage du garde du corps.

Le 17 août 1944, nous quittâmes l’Hôtel de Ville de Charleroi à 12 h 30……. Le chauffeu...r habituel étant malade, c’est le fils du bourgmestre, Philippe, qui conduisait…. Nous étions accompagnés de Madame Englebin…. J’étais assis à côté du chauffeur…. A 60 m du crime stationnait une petite voiture grise dans le tournant en direction de Souvret…. Quelqu’un tripotait à la roue arrière ….

Courcelles a voté à la majorité simple la motion relative au TTIP
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Le Conseil communal de Courcelles a voté à la majorité la motion relative au TTIP

Celle-ci qui avait été présentée par le Front des Gauches fut retravaillée en commission des affaires générales.

Mr TANGRE souligne son contentement dans l’approche de ce dossier et souligne la liberté et le côté constructif du débat ayant eu lieu entre les représentants des groupes politiques du Conseil. Mr TANGRE remercie la Bourgmestre d’avoir permis ce débat.

Mr CLERSY souligne qu’il est rare que la démocratie soit pratiquée différemment, ce qui fut le cas dans ce dossier. Mr CLERSY souligne le côté agréable et constructif de la réunion et remercie la Bourgmestre pour la manière dont elle a géré le débat. Mr CLERSY rejoint Mr TANGRE dans ses propos et spécifie que ce type de démarche est vivifiant pour la démocratie.

Mr BALSEAU rejoint Mr TANGRE et Mr CLERSY et signale qu’il espère que ce type de démarche interviendra encore sur d’autres sujets. Mr BALSEAU souligne encore le caractère serein de la réunion.

Mme TAQUIN remercie le Conseil de sa compréhension en signalant que le groupe MR s’abstiendra de voter la motion mais précise que la façon de faire était différente mais toujours dans un esprit d’avancée. Mme TAQUIN souligne que (dans un récent passé) les débuts furent difficiles mais qu’il s’agit d’une période révolue en spécifiant que si les groupes politiques ne sont pas toujours d’accord, cela peut néanmoins se passer dans le respect de chacun. Mme TAQUIN souligne que cette manière de travailler fait du bien et que même si le sujet dépasse le cadre communal, il s’agissait d’une occasion pour que les différentes personnes et les différents groupes puissent se comprendre.

Courcelles, commune hors TTIP

 Courcelles, commune hors TTIP
Cliquez sur l'image pour agrandir.

En avril dernier, le Front des Gauches a proposé le vote d’une motion sur le fameux TTIP¨

Pourquoi ?

Plus d’une cinquantaine de communes belges ont actuellement déjà voté une motion au conseil communal demandant l’arrêt des négociations secrètes sur le « partenariat transatlantique de commerce et d’investissement », appelé aussi « grand marché transatlantique » (TTIP).

En juin 2013, la Commission Européenne a entamé des négociations avec les USA pour mettre sur pied un accord de libre-échange censé stimuler la croissance et l’emploi des deux côtés de l’Atlantique.

Un tel accord vise à supprimer un maximum d’obstacles au commerce transatlantique et à créer ainsi un vaste marché libéré de toute contrainte réglementaire, de toute norme sociale, sanitaire, environnementale, de service public ou encore de protection des consommateurs.

Le FdG interpelle au conseil communal

 Le FdG interpelle au conseil communal
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Robert Tangre, conseiller communal du Front des Gauches-Courcelles, interpellera le Collège communal lors du conseil du 28 mai : la sécurité rue Wartonlieu, après des accidents graves de la circulation, et  le problème des subventions aux bibliothèques publiques.

STATIONNEMENTS SAUVAGES : VIGILANCE,VIGILANCE !

 STATIONNEMENTS SAUVAGES : VIGILANCE,VIGILANCE !
Cliquez sur l'image pour agrandir.

En novembre 2014, le Collège communal annonçait bruyamment une campagne contre le stationnement sauvage de voitures sur les trottoirs. On allait voir ce qu’on allait voir : première phase : des petits mots aimables apposés au pare-brise des contrevenants ; deuxième phase : la contravention… Enfin une «  autre politique », comme on a pris l’habitude de dire au M.R… Cinq mois plus tard : rien ! Pas le moindre papillon sur les méchantes autos !

Page 7 sur 18 << Début ... Précédents  3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Suivant >> Fin >>