Chargement ...

Une signalisation mal placée

 Une signalisation mal placée
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Suite à la rénovation de la rue Paul Pastur, un panneau d’interdiction de s’arrêter a été placé à l’entrée de la rue coté gauche.

Ce qui est une bonne chose, vu le rétrécissement de la chaussée, il est parfois impossible aux camions ainsi qu’aux cars de rentrer dans la rue.

Mais plusieurs questions se posent suite à cette nouvelle signalisation :

• Pourquoi cette interdiction uniquement à gauche ?
• Cette interdiction est-elle valable sur toute la longueur de la rue ? En effet, il n’y a pas de fin d’interdiction après le rétrécissement
• Le panneau ne devrait-il pas être déplacé ? Celui-ci est juste derrière le feu pour les piétons, donc absolument pas remarqué par les automobilistes. Même les services communaux n’ont pas remarqué le nouveau panneau mis quelques jours plus tôt par leurs collègues.
• Une ligne jaune discontinue serait également bien plus visible.

La signalisation de la rue Paul Pastur est donc à revoir.

 MENACES DE POLITISATI0N SUR LES SECRETAIRES COMMUNAUX (DIRECTEURS GENERAUX)
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Ce 20 septembre 2012, le Gouvernement wallon, sous l’impulsion de son Ministre en charge des Pouvoirs locaux, a adopté, en deuxième lecture, un projet réformant le statut des Secrétaires communaux (appelés prochainement « Directeurs généraux »).

Ce projet met gravement en péril le fonctionnement des communes wallonnes et de la démocratie locale
.
Il vise en effet à accroître de manière considérable les risques de politisation de la fonction de Secrétaire communal (futur « Directeur général ») ainsi que la menace de mainmise du pouvoir politique (surtout du Collège communal composé du Bourgmestre, des Echevins et du président du CPAS) sur le futur Directeur général.

 

 Réponse à Monsieur Delcour, directeur Gérant de
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Lors de la campagne électorale, le FdG avait distribué le tract suivant ( cliquez sur le lien: http://www.frontdesgauchescourcelles.be/article/elections-communales-2012/nos-actions/-pour-une-gestion-damocratique-et-transparente-de-a-a-chacun-son-logis-a,133.html

Monsieur le Directeur Gérant de ACSL a contesté le bien-fondé de notre intervention politique. Son courrier se trouve sous la copie de tract que vous aurez lu.

Il est du droit de FdG de lui répondre et d'appuyer la pétition des locataires. Celle-ci a recueilli 268 signatures..

Une erreur administrative pour l'envoi des titres  pour les sacs ICDI.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Bonjour Robert
 
J’ai reçu (comme tout le monde) une enveloppe via la poste contenant un titre sacs pour l’ICDI. Très bien, cependant, en consultant mon extrait de rôle du 15-12-2011, il est dit qu’on recevra 2 rouleaux de 20 sacs de 60 litres et 1 rouleau de 20 sacs (bleu). Tout cela est magnifique sur ............. papier.
 
Surprise dans l’enveloppe contenant ce titre sac, pour un ménage de 2 personnes, j’ai droit à 1 rouleau de 60 litres (blanc) et 1 rouleau de sac (bleu) (j’ignore ou est passé le second rouleau (blanc) auquel j’avais droit)
 

 LE CHARROI RUE DE GAULLE : LES PLUS HAUTES AUTORITES DONNENT RAISON AU FRONT DES GAUCHES !
Cliquez sur l'image pour agrandir.
L’entêtement du Front des Gauches-Courcelles a payé ! Lassé des non-réponses des autorités communales sur la question de la vitesse et du charroi lourd rue De Gaulle, Robert Tangre, conseiller communal FdG, s’est adressé «  en haut lieu », comme on dit : un courrier à Joëlle Milquet, Ministre de l’Intérieur, un autre au Ministre wallon des Pouvoirs locaux et un troisième au Service de Police Intégrée de la circulation routière.
    
Et les réponses sont claires – c’est le moins que l’on puisse dire !- : ces charrois lourds sont de faux convois agricoles et roulent dans l’illégalité ! Ils sont dangereux et dégradent la voirie. Seulement voilà : la police de la zone n’a rien vu (normal : on ne voit jamais la police non plus…) et les autorités communales n’ont rien entendu.
    
 Réponse de la police à la question du FdG-C sur les tracteurs
Cliquez sur l'image pour agrandir.

POLICE INTEGREE STRUCTUREE A DEUX NIVEAUX, CENTRE DE CONNAISSANCE ET D’EXPERTISE, CENTREX CIRCULATION ROUTIERE

www.police.be/centrex

A l’attention de Monsieur Robert Tangre

 

Objet Tracteurs agricoles

Accidents rue De Gaulle

 Accidents rue De Gaulle
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Le Front des Gauches-Courcelles est intervenu à plusieurs reprises pour dénoncer le grand nombre d'accidents survenant à cet endroit précis de la rue Général De Gaulle (à hauteur de la boulangerie La Miche) et appuyer les craintes des riverains. Nous reproduirons d'ici un jour ou deux ces interventions et le débat qui s'en est suivi. Entretemps, vendredi et samedi, deux accidents sont encore survenus au même endroit comme en atteste la lettre ci-après envoyée, à Monsieur Soeur, bourgmestre de Courcelles, par une riveraine.

En soutien aux habitants , nous tenons à rendre public le contenu de ce courriel.

Monsieur le Bourgmestre,

Deux jours de suite, des accidents se sont produits rue Général de Gaulle: la nuit de vendredi à samedi vers 1h30 du matin, et hier vers 21 h. Dans les deux cas la vitesse des véhicules "percuteurs" était en cause. Celui d'hier roulait sans phares en remontant la rue de Gaulle. Vos services de Police sont descendus sur les lieux et ont été amenés à couper le trafic jusque 23h45 pour permettre l'évacuation des deux blessés dont un grave et attendre que les pompiers viennent nettoyer la chaussée encombrée des débris qui jonchaient le sol.

Attention danger !

 Attention danger !
Cliquez sur l'image pour agrandir.
La maison que nous présentons sur cette photo est située à l’angle des rues Volders et Combattants à Courcelles (carrefour du Trieu des Agneaux). Ce bien inoccupé durant de très nombreuses années - au moins depuis mon arrivée à Courcelles en 1962 – se dégrada progressivement.

Après une très longue période d’inoccupation, il fut loué ou acheté. Le nouvel occupant n’améliora en rien l’état du bien : les vitrines se fendirent les unes après les autres et vu le danger qu’elles faisaient courir aux piétons, elles furent consolidées par des bandes d’adhésif puis par des plaques de contreplaqué et des chevrons.
 
Jamais la police communale, jamais le pouvoir communal n’intervinrent.
 

On nous écrit

 On nous écrit
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Insécurité grandissante

Hier samedi 2 avril, aux alentours de 16 heures, un jeune dans une VW verte qui remontait la rue de Gaulle à très vive allure a doublé une voiture en double file stationnée devant la boulangerie, puis a embouti la voiture de la fille de voisins - stationnée sur le trottoir d'en face-  la faisant reculer de plusieurs mètres et lui démolissant tout l'avant.
 
Sonné dans son pare-brise, il a repris le volant, a menacé le conducteur de la voiture qu'il avait dépassée d'un geste significatif (gorge coupée si tu parles), et est reparti en perdant du liquide. Ceci a permis à un autre voisin de suivre ses traces qui menaient à un garage de la cité toute proche.
Page 1 sur 1