Chargement ...

"D'un ministre à l'autre: une histoire de l'ICDI"

Philippe Henry, ancien ministre ECOLO durant la mandature 2009-2014 déclarait : « Lorsque l’on considère la question des déchets en Wallonie, trois constats doivent être mis en exergue :

1°la capacité d’incinération est déjà très largement suffisante pour l’ensemble du territoire wallon.

2°la quantité de déchets incinérés devrait fortement diminuer, en raison notamment de l’augmentation de la collecte sélective des déchets organiques. 

3°la moitié des infrastructures d’incinération existantes se situe déjà en province de Hainaut.


Cliquez sur l'image pour agrandir.

Au regard de ces éléments le ministre n’a engagé aucun budget qui permettrait à l’ICDI de renouveler un four.

Voici un point de vue que le FdG partage dans sa totalité.

2014, exit ECOLO, une nouvelle majorité réunissant PS et CdH se forme et les avis sont diamétralement opposés si bien qu’une étape importante vient d’être franchie dans le cadre du dossier du renouvellement du four n° 3 de l’usine de l’ICDI, à Pont-de-Loup. Le ministre de tutelle, Carlo Di Antonio (CdH) a rejeté le recours introduit par les opposants au projet.

La décision est donc prise définitivement et les prévisions budgétaires porteraient sur un coût de 56 millions d’euros.

Cela impliquera pour la commune de Courcelles, une augmentation du coût global en matière de déchets pour les prochaines années.

Pour 2016, nous informons nos concitoyens du coût réel de l’enlèvement des déchets sur notre entité. Nous prenons comme référence le compte communal 2014 car le compte communal 2015 n’est pas terminé ni approuvé.

Fonctionnement compte 2014 ICDI

Prévision budgétaire 2016 ICDI

1.055.513,44 €

1.133.766,15 €

Quote-part ICDI  2014

 

1.320.200,64 €

1.316.241,37 €

total

 

2.390.033,21 €

2.450.007,52 €

Les coûts les plus importants estimés pour 2016, outre la quote-part pour l’ICDI sont :


- Les prestations de collecte pour la Ressourcerie  166.000 €

- La location des poubelles à puce : 175.000 €

- Frais de décharge et le centre de transit : 686.765, 15 €

Les coûts d’intervention de la commune devraient eux se monter à 6,02 %  (proportionnellement au nombre de parts sociales détenues par la commune au sein de l’intercommunale) des 56  millions estimés pour la réfection du four n° 3, soit approximativement 3.472.000 euros.

Nous vous laissons la conclusion de cette démonstration.

Le Front des Gauches.

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer