Chargement ...

Les trottoirs courcellois sous haute surveillance

Les paresseux et les négligents qui, depuis de nombreuses années, ont pris la mauvaise habitude de se garer impunément sur les trottoirs, ont peut-être du souci à se faire : dans les prochains jours, les trottoirs courcellois seront étroitement surveillés, d’abord par cette association auto-proclamée «  Vigilance courcelloise », mais aussi par la police ! 

 Les trottoirs courcellois sous haute surveillance
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Flics et vigiles, même combat ! La campagne va démarrer en douceur par des avertissements plutôt gentils ; la police, ensuite, sévira. Enfin, c’est ce qu’ils disent, parce qu’il nous revient que lors d’une réunion de la Commission des personnes handicapées, l’échevine Sandra Hansenne a déjà averti qu’il manquait dix policiers et que la police ne saurait pas réaliser correctement son travail…

 

Alors, pourquoi tout ce tintamarre ? Bon, on vous explique : un citoyen courcellois, aux idées bien ancrées « droite-droite », crée une association « de vigilance » pour dénoncer les incivilités : déchets clandestins, crottes de chien et stationnements sauvages… bref, il fait le boulot que les autorités communales ne font pas ! Du coup, l’échevin Kairet se réveille : les prochaines élections communales, c’est pas pour tout de suite, mais on n’est jamais trop prudent… Il décide donc d’envoyer ses troupes sur le terrain pour apposer sur les pare-brises des contrevenants une « amande douce », avant l’ »amende  salée » (pas sûr que tout le monde comprendra la nuance orthographique).

Et tout cela avec deux agents de la paix et des policiers en sous-effectif ? Peu probable…à moins de distribuer des étoiles de shériff aux vigiles courcellois.

4 commentaires (ajouter le votre)

Arlette
dimanche 30 novembre 2014, 18:43 #1

Y a les amandes amères aussi !

Et ils ont quoi comme solutions au problème de parking ?

RoRo
dimanche 30 novembre 2014, 19:30 #2

Ah, bien sûr, on connaît cela! Actuellement (certes il y a toujours et il y aura toujours des citoyens, des "mal-élevés", des "mal-appris", des citoyens égoïstes et/ou qui exsabusent, qui commettent des "incivilités")ce qui est sûr, c' est que la police manque de flics, nos quartiers manquent de caméras et de moyens de filmer, d' écouter, d' enregistrer, de ficher, tout le monde... Notre commune n' aura bientôt plus assez de carnets à souches pour dresser des SAC et remplir les caisses communales. Il fut un temps où les colo-colos proposaient des espèces de cantonniers, de surveillants de quartier, pour dénoncer sans doute le moindre "pisseur" au coin d' une rue, d'un arbre, d'un poteau, comme naguère les nazis désignaient des capots d' immeubles et de dénonciateurs pour services spécialisés du régime. Il faut savoir qu' il nous faut des villes propres, sans mendiants, sans sdf... Notre "démocratie" droite-droite doit être de plus en plus disciplinée, surveillée, répressive, formatée, pour être bien comprise. Éteignez vos cigarettes, ne chiquez plus, ne crachez plus par terre, ainsi seulement vous sauverez la Belgique, de toutes ses ordures et vous vivrez mieux... Enseigner tout simplement le civisme, le respect de la vie collective et publique, remonter aux sources du mal, c' est plus difficile que de manie la matraque ! On va bientôt aussi, entre 2 élections, devoir apprendre aux gens comment ne plus tousser, ne plus chômer ...

qioeffiq
dimanche 30 novembre 2014, 23:18 #3

la douce ou salée (l'amende avec e ou a) c'est la gentille petite vipère qui vient de sortir de son œuf. les vigiles de (civisme) d'aujourd'hui ce sont la jeunesse hitlérienne de bientôt, l’Étranger s'en ira chez lui, mais nous qui n'avons pas où aller, nous serons sous la botte nazi. merci

Anaa
lundi 1 décembre 2014, 21:33 #4

Qu'ils passent donc dans la rue des Goutteaux et dans d'autres petites rues, où les enfants et les maman doivent aller sur le chemin avec leur poussette et manquer de se faire écraser, tout cela parce que certains ne savent pas conduire ni se garer correctement. L'idée à la base est géniale, seulement entre ce qui est dit et ce qui est fait il y a un monde de différence. Dans le temps, il y avait même le tram qui passait dans les rues de Courcelles et pourtant il n'y avait pas autant de soucis de parking. Plus les années avancent pire c'est.

Laisser un commentaire   


Envoyer