Chargement ...

PAUVRE MOBILIER URBAIN…

Les services communaux courcellois avaient pris une bonne initiative pour protéger les trottoirs et les piétons : placer près des carrefours et des passages pour piétons un mobilier urbain – des potelets – bien visible et censé empêcher de rouler ou de se garer sur les trottoirs.

Une bonne initiative donc, tout-à-fait justifiée… à voir à quelle vitesse certains potelets ont été renversés !

 PAUVRE MOBILIER URBAIN…
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Ainsi par exemple le mobilier urbain protégeant un passage pour piétons au carrefour des rues de Viesville et Hamal : pas un mois ne se passe sans qu’un potelet ne soit renversé ou réduit en miettes. Rien d’étonnant : cet itinéraire est emprunté quotidiennement par d’imposants poids-lourds, qui, pour la plupart, cherchent un raccourci et n’ont rien à faire dans le secteur. Leur dimension rend difficile la négociation du virage sans renverser ou écraser l’un ou l’autre potelet.

A chaque fois, les services communaux viennent réparer, renforcer avec du bêton, ajouter une bordure,… A chaque fois, l’échevin responsable se demande quoi faire pour régler définitivement le problème : interdire ces chaussées aux poids-lourds ? Définir un plan de mobilité ? Demander aux grandes surfaces de se faire livrer par de plus petits camions (comme cela se fait à Charleroi et dans d’autres communes) ? … Que nenni ! Il vient de décider plus simplement d’enlever le potelet ! Fallait y penser… Plus de mobilier, plus de problème !

Esthétiquement, l’effet est complètement raté, mais surtout, le passage pour piéton – situé à moins de deux mètres du croisement - est moins bien signalé. Bon, c’est pas très grave : si les piétons gênent, on fera comme avec le mobilier : on les supprimera !

2 commentaires (ajouter le votre)

isabelle vandenbergh
jeudi 26 novembre 2015, 18:34 #1

Bonsoir Robert

Quelle affaire à Courcelles ... ils font des pansements mais ne soignent pas les plaies... par contre personne ne se soucie des plaies qui sont de plus en plus importantes dans les foyers...

juste-MOI
mercredi 13 janvier 2016, 10:45 #2

Triste constat . Comme celui "d'investir" dans de ridicules personnages en plastique placés en face de certains établissements scolaires , personnages qui, certes plaisent aux écoliers courcellois et aux vandales, mais laissent vite les chauffards de l'entité, indifférents, et ne les voient même plus.
Encore une idée de l'échevin de "l'immobilité" , dépenser l’argent du contribuable pour des caprices de fans, nostalgiques de jeux de construction et de briques en plastique colorées, elles aussi ..Il devrait juste se limiter à poser, le sourire béa, avec une pelle, le temps d'une photo .

Laisser un commentaire   


Envoyer