Chargement ...

Précurseurs: ce que nous écrivions le 24 septembre 2006

Affaires, clientélisme et politique… mauvais ménage.

Les affaires qui ont secoué la ville de Charleroi et alimenté un feuilleton, chaque jour renouvelé, mettent en évidence des slogans que l'UCPW martèle, jour après jour, élection après élection : démocratie, transparence, participation et contrôle.

 Précurseurs: ce que nous écrivions le 24 septembre 2006
Cliquez sur l'image pour agrandir.

En effet, ces quatre mots étaient seuls susceptibles d’éviter les dérives scandaleuses qui ont été révélées et qui, pourtant, n’étonnent pas les élus que nous sommes.

Souvenez-vous de ce slogan, leitmotiv d’une dernière campagne électorale à Charleroi : « Rendre la ville au citoyen ». Certains dirigeants politiques ont sans doute mal compris le mot d’ordre, et l’ont confondu avec « Prendre la ville aux citoyens ».

Un exemple : face aux intercommunales (ICDI - IGRETEC – ISPPC … ), les élus se retrouvent devant des obstacles infranchissables. Les assemblées générales sont des grand-messes où chaque conseiller peut assister, avec droit de vote ou sans droit de vote suivant le fait qu’il a été désigné comme représentant ou non de son conseil communal. Le parti dominant contrôle la manœuvre, quelques cacahuètes sont distribuées aux autres partis représentés au Parlement.

Nous nous souvenons qu’un jour, nous avons dû menacer un directeur d’IGRETEC de le citer en justice pour obtenir copie d’un document concernant l’installation du zoning industriel actuel de Courcelles.

Jamais aucun élu d’une quelconque intercommunale n’a présenté un bilan de son action au sein des intercommunales. Seul donc le poids de citoyens conscientisés peut faire obstacle à certaines décisions prises en haut lieu (C’était à l’époque une forte opposition citoyenne à l’extension du zoning industriel au-delà de la rue de Viesville).

L’UCPW, l'Union Communale Progressiste et Wallonne est devenue Front des Gauches en 2011

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer