Chargement ...
Deprecated: iconv_set_encoding(): Use of iconv.internal_encoding is deprecated in C:\gich\www\fdgc\library\Zend\Locale\Format.php on line 762 Deprecated: iconv_set_encoding(): Use of iconv.internal_encoding is deprecated in C:\gich\www\fdgc\library\Zend\Locale\Format.php on line 1028

Le Front des Gauche avait interpellé sur la pollution de ce ruisseau à plusieurs reprises sous d'anciennes mandatures. Notre conseiller communal avait interpellé de nouveau sur le même sujet en 2014.

Au vu des photos prises le 26 février 2018 à 17 h 45, rien ne semble avoir changé. La pollution continue et ce ruisseau ne semble jamais avoir été curé au vu des déchets qui l’encombrent.

 Interpellation sur la pollution du ruisseau de la Fontaine aux crapauds.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Robert Tangre rappelle ainsi les réponses qui lui avaient été données à l’époque :

 

Mr KAIRETprécise que les choses sont en cours mais qu’elles ne sont pas neuves.

Effectivement, il serait mensonger de dire le contraire

Mr KAIRETsouligne que plusieurs plaintes de riverains ont été émises en 2008, que la Police de l’environnement de Charleroi a été contactée mais que cela a suscité peu de réactions de leur part.

En 2011, des courriers ont été échangés avec l’éco-conseiller de la commune de Pont-à-Celles et différentes questions ont été posées à la Police de l’environnement de Charleroi sans plus de réaction. Des suspicions se portent sur une entreprise alimentaire du zoning qui rejette les eaux usées par ce biais.

Il nous faudrait donc considérer que la police de l’environnement et l’éco conseiller de la commune de Pont-à-Celles seraient restés silencieux.

Mr KAIRETspécifie que le permis d’environnement de ladite société est en ordre, mais que les eaux devraient être prises en charge par la station d’épuration du zoning gérée par IGRETEC qui visiblement ne fonctionne pas correctement.

En 2013, un constat a été établi par les agents constatateurs. Mr KAIRET souligne que le constat a été réitéré avec les éco-conseillers de Courcelles et de Pont-à-Celles quelques temps auparavant et que ce constat a de nouveau été envoyé à la Police de l’environnement.

Mr KAIRETprécise qu’il ne s’agit pas de produits toxiques mais plutôt de produits alimentaires mais que néanmoins, ces deux communes sont face à une pollution ce qui n’est pas normal.

Mr KAIRETsouligne que la station d’épuration est clairement en cause.

Comme M Kairet le souligne la couleur blanchâtre des rejets de produits alimentaires proviendraient d’une entreprise voisine

Mr DEHANprécise que les travaux de pose d’un nouveau collecteur font partie du plan d’investissement, qu’il collectera les eaux venant du zoning, pour les amener à la station d’épuration de Gosselies, il n’y aura alors plus de rejets dans le ruisseau.

Un dossier de collecte des eaux provenant du zoning pour les conduire à station d’épuration de Gosselies a-t-il été réalisé en concertation avec la commune voisine et les autorités régionales ? Où en sommes-nous à ce propos ?

Mr TANGREsollicite que le Ministre soit interpellé si aucune réponse ne parvient à la commune.

Mr KAIRETexplique qu’un courrier est en préparation et que si aucune réponse n’est formulée suite à ce dernier, la commune ira plus loin dans ses démarches.

Ce courrier a-t-il été écrit ? Je souhaiterais en avoir une copie. Si oui et qu’aucune réponse n’a été donnée, vous disiez vouloir aller plus loin dans vos démarches. Qu’avez-vous alors fait pour sortir de cet imbroglio ?

La réponse apportée à cette interpellation se mise en ligne d’ici quelques jours.

Photos

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer