Chargement ...

Courcelles est à la croisée de routes importantes et  la circulation automobile devient parfois intenable surtout aux heures de pointe. Dans cet article, nous désirons d’abord aborder la circulation des poids lourds dans le centre de l’entité.

Il est bon de vous rappeler quelques faits :

 Le FdG avance une proposition pour limiter la circulation des poids lourds dans notre entité.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

- Le stationnement de ces imposants véhicules alimentant les commerces locaux en pleine journée occasionne de nombreux embouteillages.

- Des voiries non adaptées comme la rue Hamal desservent les commerces de l’espace « Wagner » rue Monnoyer ou les magasins de le « place » Ransy.

- D’autres lourds charrois empruntent la rue de la Glacerie et représentent un réel danger pour les usagers faibles comme les écoliers de l’école de La Motte.

- Parfois ces poids lourds remontent la rue de la Glacerie puis empruntent la rue de Binche et l’avenue de la Wallonie pour aller rejoindre l’autoroute.

- L’installation d’une signalisation inadaptée interdisant le passage de véhicules de plus de 3 T ½ oblige parfois les chauffeurs à ne pas respecter cette signalisation. En outre, l’étroitesse des angles à certains carrefours cause régulièrement la destruction répétée du mobilier urbain.

Devant ces faits, le FdG a interrogé une société dénommée CityDepot, qui pourrait apporter une solution partielle aux problèmes que nous venons d’évoquer.

CityDepot gère l’approvisionnement des centres villes d’une manière totalement innovante. En collaboration avec les transporteurs, les entreprises et les commerçants locaux, CityDepot  vise à réduire le nombre de camions dans la ville en permettant aux transporteurs de livrer leurs marchandises à la périphérie de la ville.

CityDepot est déjà opérationnelle à Hasselt, Bruxelles, Gand et  Anvers et le sera très bientôt à Charleroi.

Les marchandises arrivent sur la plateforme, sont consolidées et réparties dans des véhicules « propres » (notamment CNG ou électriques et vélos cargo) pour être livrées en ville. CityDepot n’est pas seulement un point de transbordement, mais vise à devenir un véritable service pour l'économie urbaine locale, en développant divers services à valeur ajoutée pour les acteurs du centre-ville.

Interrogé lors d’un récent conseil communal par Robert Tangre, FdG, l’échevin de la mobilité, Tim Kairet, reconnaîtque le centre de regroupement et de distribution de marchandises assurant les livraisons des commerces du centre-ville par petits véhicules adaptés est une bonne solution.
 

Toutefois vu que Charleroi possède un ring,  il lui est plus aisé de maitriser, voire d'interdire la circulation des poids-lourds. Pour Tim Kairet, il paraît à priori inenvisageable d'interdire le passage des poids lourds sur nos routes régionales dont c'est le rôle d'assumer la circulation de transit.  
 

En conclusion, toutefois, il promet au conseiller du Front des Gauche de prendre contact avec cette entreprise pour envisager avec elle la possibilité de recourir à ce type de service.

Fort bien d’avoir accepté notre proposition mais la priorité ne serait-elle pas d’interpeller le Région Wallonne pour envisager le contournement de notre localité ?

Le Front des Gauches.

Photos

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer