Chargement ...

Massacre à la tronçonneuse.

Désespérant…Depuis des mois, les tronçonneuses sont à l’œuvre le long de nos autoroutes pour mettre à nu les abords, au prétexte que la végétation représente un danger pour les automobilistes. Et tant pis pour l’environnement et la santé des citoyens !

Le Front des Gauches-Courcelles a interpellé récemment les autorités communales pour connaître leur attitude à l’égard de cette décision unilatérale de la Région wallonne :

 Massacre à la tronçonneuse.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

« Lors d’un récent conseil communal à Charleroi, un conseiller Ecolo interpellait le Collège sur l’élagage important pratiqué par la Région wallonne le long des grands axes routiers traversant le territoire de Charleroi. Le conseiller, regrettant la disparition d’un écran végétal contre la pollution sonore, visuelle et de l’air, ainsi que le risque de coulées de boues en cas de fortes pluies, soupçonnait que ces travaux avaient été réalisés sans autorisation…ce que le Collège a bien du reconnaître.

Une situation identique se présente sur le territoire de notre commune, notamment dans le bas de la rue de Viesville et dans le quartier du Braibant et à proximité de Gouy-lez-Piéton.. Les abords de l’autoroute sont totalement dégarnis, laissant le champ libre à toutes les formes de pollution.

Je souhaiterais savoir si notre Collège compte réagir à cet état de fait et comment ? S’il est sans doute illusoire de voir la Région indemniser d’une quelconque façon, il me paraît indispensable d’émettre publiquement une protestation énergique en bonne et due forme.

Je souhaiterais également savoir si la Région compte replanter de la végétation à ces mêmes endroits afin d’atténuer la pollution, de consolider les sols et de rétablir un environnement plus esthétique. »

Dans sa réponse, l’échevin Tim Kairet a regretté lui aussi la décision de la Région wallonne qui menace la biodiversité, détruit le poumon vert de notre région, augmente la pollution de l’air et le bruit…et fait courir d’autres risques aux automobilistes (coulées de boues, coups de vent, congères en hiver) !

Des mesures de la pollution sonore ont été menées, qui montrent un dépassement des normes à plusieurs endroits.

Le constat de l’échevin Ecolo est sans appel. Et d’autres communes  -  Charleroi, Froyennes,…-  se plaignent, mais le ministre régional, Carlo Di Antonio, campe sur sa décision : il n’a même pas pris l’avis de la Division Nature et Forêt (un autre département ministériel régional)…qui est contre ! Et a fortiori, il se f… totalement de l’avis des communes concernées !

Il est malheureusement déjà bien tard pour intervenir : les élagages sont pratiquement terminés ; les tronçonneuses sont passées en force, sans demander l’avis de personne !

Mais il reste cependant des questions à poser : quelle utilisation sera faite du bois coupé, en fonction de quelle adjudication? Va-t-on, oui ou non, replanter? Quelles mesures seront prises pour atténuer la pollution sonore et les nuisances pour les riverains ?...

Chaque année, la Région wallonne distribue 120 000 arbres aux citoyens et subsidie à 80% la plantation de haies ? Et dans le même temps, elle abat des milliers d’arbres sans discernement, sans nuance, sans préoccupation du bien-être et de la santé des citoyens !

Cherchez l’ erreur…

 

 

Photos

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer