Chargement ...
Deprecated: iconv_set_encoding(): Use of iconv.internal_encoding is deprecated in C:\gich\www\fdgc\library\Zend\Locale\Format.php on line 762 Deprecated: iconv_set_encoding(): Use of iconv.internal_encoding is deprecated in C:\gich\www\fdgc\library\Zend\Locale\Format.php on line 1028

Réparation du clocher du beffroi de notre maison communale

Lors du conseil communal de Courcelles de fin janvier, figurait à l'ordre du jour un point concernant des travaux de réfection à effectuer sur le beffroi de notre maison communale et plus particulièrement sur le clocher qui perdrait sa position verticale.

Je profitai de l'inscription de ce point pour demander si, dans le cadre de ces travaux, on profiterait de l'occasion pour replacer les clochetons qui ornaient autrefois les quatre coins de la tour.

 Réparation du clocher du beffroi de notre maison communale
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Ma demande interloqua l'ensemble des conseillers présents ignorant tous de la présence dans le passé de ces éléments architecturaux.

Demandant où ils avaient été stockés pour leur conservation, les réponses que je reçus furent tout aussi négatives.

Conclusion : lorsque vous engagez en politique, il faut connaître son environnement et son histoire.

De mémoire, ces constructions furent démontées durant les années 90.

Veuillez trouver une réponse personnelle que m’a fait parvenir l’échevin des travaux, Jean-Pierre Dehan.

Il y a un certain temps, il s’était aperçu de l'étrange inclinaison de cette flèche du clocher de la maison communale. C’était en cours d'année alors qu’il avait déjà mis au budget la réparation du carillon.

Il fallait arrêter jusqu'à un état correct des lieux. IGRETEC fut consulté en urgence. En conclusion, une étude approfondie est nécessaire ( dixit IGRETEC)

L'état du clocheton mérite une analyse et une mise en conformité. Cela est budgété et l'affaire est en route. Dès la réalisation, le carillon sera remis en état.

En ce qui concerne les quatre petits clochers, le seul qui tenait encore a été transféré au chantier pour s'écrouler enfin dans les années 2000. Jean-Pierre Dehan veillera à que soient pris en compte les 4 petits pour une réalisation "à l'identique"

Photos

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer