Chargement ...

« MAIRIE VIGILANTE » DEJOUE UNE ATTAQUE DE NEIGE !

On ne soulignera jamais assez l’intérêt de l’existence de « Mairie Vigilante / Voisins Vigilants » à Courcelles. On a d’abord cru qu’il s’agissait d’une initiative privée d’un citoyen en mal de reconnaissance ; on a vu ensuite la bourgmestre s’enthousiasmer pour le projet…Mais quel projet ? Surveiller les quartiers de Courcelles ? Dénoncer les barakis ? Empêcher les cambriolages ? Eviter les caravanes des gens du voyage ? Faire sa pub électorale ? Aider sa vieille voisine à traverser la route ?... Un peu de tout…et surtout du n’importe quoi !

 « MAIRIE VIGILANTE » DEJOUE UNE ATTAQUE DE NEIGE !
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Le dernier exploit de ce « réseau social de voisinage » est d’avoir déjoué une attaque massive de flocons de neige en cette mi-janvier. Transformée en Miss Météo, Caroline Taquin nous a annoncé des averses hivernales (surprenantes en cette période de l’année ?)et la sortie ( normale, non ?)des services d’épandage ! « Mairie Vigilante » a même poussé le dévouement pour nous annoncer peu après qu’il avait cessé de neiger… Avouez que sans cette belle initiative, les courcellois auraient été complètement perdus, livrés à un climat hostile inhabituel : de la neige à la mi-janvier, une température extrême de -1°, des routes recouvertes de 3 cm de neige…Pensez donc !

On peut quand même légitimement se poser des questions sur ce machin qui ne sert à rien, sinon à faire la pub de la bourgmestre. Remarquez qu’on n’entend qu’elle (et ses copains)dans cette « mairie vigilante » ; les autres composantes de la majorité sont étrangement plus discrètes…

On peut aussi s’interroger sur l’efficacité d’un système d’alerte accessible uniquement aux citoyens qui maitrisent Internet et qui sont membres de ce réseau social. Ils doivent représenter un peu moins de un pourcent de la population…

Et cette plate-forme, qui plus est, est payante : Courcelles a mis la main au portefeuilles pour prévenir quelques privilégiés du web qu’il va neiger en janvier ! Combien a-t-on déboursé ? Est-ce utile ?... Impossible de répondre : il n’y a jamais eu de débat public sur la question, ni au conseil communal, ni ailleurs !

Mais ne soyons pas médisants : à côté de Caroline qui fait sa pub, il y a quelqu’un d’autre qui s’y retrouve : ce jeune homme d’affaires marseillais, détenteur officiel de la marque «  voisins/mairie vigilants », qui vend son concept et réalise un confortable chiffre d’affaires d’un demi-million d’euros ! Qui disait que la sécurité n’avait pas de prix ?

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer