Chargement ...

Le Front des Gauches analyse le budget communal

Le dernier budget communal présenté par la majorité mérite que l’on s’attarde au problème de la dette.

Le graphique présenté par le Collège montre bien les sommes à rembourser annuellement – crédit et intérêts -, mais l’analyse est  incomplète : la dette de Courcelles tourne aux environs de 25 millions d’euros ; elle est restée stable pendant de nombreuses années mais aujourd’hui elle a réellement pris l’ascenseur !

 Le Front des Gauches analyse le budget communal
Cliquez sur l'image pour agrandir.

 

Evolution de la dette :

2002 : 20.659.662,25 €

2003 : 21.053.979,98 €

2004 : 19.717.214,46 €

2005 : 19.570.223,92 €

2006 : 21.403.221,39 €

2007 : 20.588.532,73 €

2008 : 20.639.773,44 €

2009 : 20.789.738,10 €

2010 : 20.928.628,54 €

2011 : 24.470.350,62 €

2012 : 25.882.959,63 €

2013 : 26.853.390,85 €

A ce rythme, nous allons droit à la faillite. Les marges bénéficiaires que le Collège tente de maintenir vont diminuer. Les investissements votés en 2013 nécessiteront sans doute un appel au fonds de réserve et de nouveaux emprunts qui alourdiront encore la dette.

C’est alors que les autorités européennes interviendront pour imposer le remboursement sans état d’âme, sans aucune considération pour nos concitoyens.

Tout cela avec, comme conséquence immédiate, la fin des investissements pour réparer nos voiries, l’entretien de nos bâtiments qui ne cessent de se dégrader, le remplacement progressif des statutaires par des  agents contractuels ou autres sous-payés, contrats à durée limitée, diminution des salaires,…

L’inconscience de nos dirigeants, leur obéissance aux marchés imposés par des commissaires européens que nous n’avons pas élus va tuer l’emploi durablement et mettre en cause la viabilité de nos communes.

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer