Chargement ...

Lors du dernier budget présenté à l'attention des conseillers communaux, le groupe UCPW devenu depuis lors Front des Gauches-Courcelles avait tenu  à mettre en évidence l'augmentation de l'intervention financière en faveur des 4 postes bien déterminés du budget 2011 qui nous était soumis: la police, les pompiers, l'ICIDI et le CPAS.

Les militants du Fd.G-C ont tenu à vous démontrer cette évolution croissante en établissant un tableau comparatif depuis 1995 à ce jour. Les graphiques sont parlants et vous démontrent qu'en 15 ans, l'intervention communale en faveur du CPAS a augmenté de 124 %. Cette augmentation continuera à croître vu l'obligation qui est faite à nos communes par l'Etat fédéral d'intervenir dans des matières qui ne sont pas de sa responsabilités. Un exemple toutefois, lorsque le gouvernement fédéral par ONEM interposé mène une campagne active contre les chômeurs, ceux-ci doivent être aidés financièrement par les CPAS et ce, sans que l'Etat fédéral n'augmentate les dotations faites aux communes.

 Evolution des transferts de la trésorerie communale en faveur du CPAS.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Ce sont ces dernières qui vont trinquer donc et c'est dans la poche des contribuables aux revenus moyens qu'on va aller puiser.

Examinez les graphiques élaborés par notre groupe, ils parlent d'eux-mêmes.

Cet exercice n'est toutefois fois de notre part une charge contre contre la gestion du CPAS local que nous estimons bien géré mais une dénonciation de l'attitude de l'Etat qui, à court de moyens financiers se retourne vers les pouvoirs subordonnés.

Cetr Etat limite VOLONTAIREMENT SES RENTRES FINANCIERES. Merci Monsieur Reynders d'avoir pu octroyer des aides telles aux grosses multinationales qu'il attire dans notre pays en leur accordant des cadeaux pharamineux. Il leur permet de déduire sa dernière invention: les intérêts notionnnels (nous y reviendrons) au plus grand profit des actionnaires de ces entreprises. Monsieur Reynders a pu compter  sur la complicité de tous les partis représentés au Parlement belge à l'exception de 4 élus ECOLO.

Le comité du FdG-C

0 commentaire (ajouter le votre)

Laisser un commentaire   


Envoyer