Chargement ...
Pollution du ruisseau du Braibant:
Cliquez sur l'image pour agrandir.

OBJET N° 35.01. Interpellation de M. Robert TANGRE, Conseiller communal portant sur «la Pollution du ruisseau passant au Trieu Braibant » POINT COMPLEMENTAIRE

Motivation :

Dans un passé assez éloigné, j’ai déjà interpellé sur la pollution de ce ruisseau qui longe l’ancienne route du Trieu Braibant : un parcours parfois à ciel ouvert, parfois canalisé. Les photos que nous joignons à la présente interpellation en retracent le parcours.

Tout à coup, le ru disparaît vers un bassin de décantation, un gros fût de forme cylindrique.

Il réapparaît à l’air libre après le passage souterrain situé sous l’autoroute. C’est à cet endroit que la pollution est la plus visible. L’eau, très souvent, est devenue blanchâtre, couleur donnée par une substance comme le lait. Nous constatons alors à proximité la présence d’une entreprise voisine qui doit utiliser en grande quantité ce genre de produit alimentaire.t ?
- Sinon, comme elle appartient à la commune, avons-nous peur de devoir réaliser des travaux de rénovation vu le coût que celle-ci induirait ?
- Enfin si tout est correct, n’y aurait-il pas un collecteur souterrain réalisé par une entreprise qui éviterait ainsi de passer par la station d’épuration ?

Toutes ces questions sont légitimes mais jusqu’à présent rien ne semble avoir été fait pour trouver la cause de cette pollution

Dans l’attente de vos réponses, avec mes remerciements, croyez, Mesdames, Messieurs, à l’assurance de ma considération la meilleure.

Robert TANGRE
Conseiller communal

PS : Les photos prises par le FdG prouvent que la pollution commence après la station d’épuration (en souterrain donc).

Mr KAIRET précise que les choses sont en cours mais qu’elles ne sont pas neuves.

Mr KAIRET souligne que plusieurs plaintes de riverains ont été émises en 2008, que la Police de l’environnement de Charleroi a été contactée mais que cela a suscité peu de réactions de leur part.
En 2011, des courriers ont été échangés avec l’éco-conseiller de la commune de Pont-à-Celles et différentes questions ont été posées à la Police de l’environnement de Charleroi sans plus de réaction. Des suspicions se portent sur une entreprise alimentaire du zoning qui rejette les eaux usées par ce biais.

Mr KAIRET spécifie que le permis d’environnement de ladite société est en ordre, mais que les eaux devraient être prises en charge par la station d’épuration du zoning gérée par IGRETEC qui visiblement ne fonctionne pas correctement.

En 2013, un constat a été établi par les agents constatateurs. Mr KAIRET souligne que le constat a été réitéré avec les éco-conseillers de Courcelles et de Pont-à-Celles quelques temps auparavant et que ce constat a de nouveau été envoyé à la Police de l’environnement.

Mr KAIRET précise qu’il ne s’agit pas de produits toxiques mais plutôt de produits alimentaires mais que néanmoins, ces deux communes sont face à une pollution ce qui n’est pas normal.

Mr KAIRET souligne que la station d’épuration est clairement en cause.

Mr KAIRET cède la parole à Mr DEHAN.

Mr DEHAN précise que les travaux de pose d’un nouveau collecteur font partie du plan d’investissement, qu’il collectera les eaux venant du zoning, pour les amener à la station d’épuration de Gosselies, il n’y aura alors plus de rejets dans le ruisseau.

Mr TANGRE précise que cette problématique lui tient à cœur, qu’il est anormal que la Police de l’environnement, composée d’une trentaine d’agents, ne prennent la peine de répondre et qu’il serait nécessaire de savoir qui les dirige.

Mr TANGRE sollicite que le Ministre soit interpellé si aucune réponse ne parvient à la commune.

Mr KAIRET explique qu’un courrier est en préparation et que si aucune réponse n’est formulée suite à ce dernier, la commune ira plus loin dans ses démarches.

Mr TANGRE souligne son contentement quant à cette réponse.

Mr KAIRET assure que le dossier continuera d’être suivi pour que cette pollution cesse

Mr TANGRE souligne que lui aussi continuera à suivre.

A propos des inondations et des accusations d’ECOLO


Courcelles fortement touchée par les inondations 10 juin 2014 18:20

Le communiqué du FdG choque particulièrement les élus ECOLO de la majorité.

En écoutant le reportage de Télésambre, ( vous suivrez avec attention les déclarations de M l’Echevin Kairet : « Courcelles fortement touchée par les inondations 10 juin 2014 18:) en plus du problème d’inondation, il y a aussi un problème de pollution qu’on constate depuis plusieurs semaines si pas quelques mois dans un des ruisseaux.
Les inondations n’ont fait qu’accentuer le problème. Toutes ces matières grasses et blanchâtres qui flottaient dans le ruisseau se sont accumulées ici et dans les prairies et sont peut-être la cause du blocage du tuyau d’évacuation du ruisseau située un peu plus loin.

Monsieur Kairet confirme tout le contenu de notre communiqué de presse mis en ligne hier et de la justesse de l’interpellation de Robert Tangre.

A propos de l'extension du zoning

 A propos de l'extension du zoning
Cliquez sur l'image pour agrandir.

En mars dernier, le FdG interpellait la majorité sur le procès-verbal de la séance du dernier conseil communal et l’échange majorité-opposition PS.

Notre conseiller déclara ainsi : « Sans m’immiscer ni prendre parti dans le débat qui s’est tenu, permettez-moi toutefois de tenter de vous livrer mes souvenirs sur le sujet. 

Igretec qui, après avoir tenté vainement d’agrandir le zoning en direction de l’écluse de Viesville, vu l’opposition des habitants des rues de Binche, Viesville et de la Glacerie (l’UCPW étant fortement impliquée dans cette opposition) dut renoncer.

C’est alors qu’est surgie la nouvelle proposition : extension sur les terrains situés sur les territoires de Pont-à-Celles et Courcelles-Gouy.

Terminal bancaire à Gouy-lez-Piéton.

 Terminal bancaire à Gouy-lez-Piéton.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Lors d’une récente réunion du conseil communal de Courcelles, le conseiller communal FdG Robert fit la déclaration suivante :

L’ancienne commune de Gouy est vraiment délaissée, abandonnée par les pouvoirs publics (poste) ou privés (banques). Pour la moindre opération postale ou bancaire, les Gouytois doivent se rendre dans l’une ou l’autre  commune de l’entité.

Lors d’une réunion publique à Gouy, la majorité ou l’une de ses composantes aurait affirmé que des démarches avaient été entreprises (seraient entreprises) pour qu’un terminal bancaire puisse être installé dans la localité.

Les personnes qui me l’ont affirmé me semblent de très bonne foi. Pouvez-vous me faire savoir si vous avez entrepris des démarches allant dans ce sens. Si oui, auprès de quel organisme bancaire ?

Avez-vous réfléchi au lieu où pourrait être installé un tel appareil ?

Le FdG analyse le budget communal de Courcelles

Le FdG analyse le budget communal de Courcelles
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Mesdames, Messieurs,

Le Front des Gauches de Courcelles reproduit ci-dessous notre intervention lors de la discussion sur le budget 2013, par la voix de notre conseiller communal Robert Tangre

"C’est avec le plus grand intérêt que j’ai parcouru le document budgétaire que vous m’avez fait parvenir. Je pense que l’accouchement a dû être fort difficile. Avant de m’étendre sur un point qui me tient très à cœur, j’apprécie le fait que pour la rédaction de ce budget, vous avez associé les responsables des divers secteurs de notre administration communale. Je crois que ce sont ces personnes bien plus que les membres du collège ou de quiconque d’entre nous qui sont les mieux placés pour expliquer les difficultés financières auxquelles elles se heurtent au quotidien.

 Dépôt illégal de déchets verts effectué par la coopérative « A Chacun son Logis »
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Lors du conseil du 28 novembre dernier, le Front des Gauches a donc interpellé sur ce dépôt illégal de déchets verts.

En effet,depuis pas mal d’années, la société immobilière  A Chacun son Logis stocke ses déchets verts  provenant de la tonte des pelouses, de la taille de haies, d’arbres sur une propriété qui doit lui appartenir à la rue Henri Dunant (Cité Thône).

 «  Sécurisation de l’extension de l’école du Petit-Courcelles dite Maison du Sabotier »
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Il y a peu le Front des Gauches interpellait la majorité suite au manque de sécurité pour les élèves de 3 ème et 4 ème primaire de l’école communale qui ont cours dans cet ancien bâtiment.

Après s’être rendu sur place, le FdG a pu constater les éléments suivants :

Pollution à l’école du Trieu des Agneaux par les pigeons.

 Pollution à l’école du Trieu des Agneaux par les pigeons.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

En 2011, le FdG interpellait le collège échevinal de l’époque sur les déjections de ces volatiles obligeant enfants et parents à éviter  ces salissures importantes.

Notre conseiller demandait aussi le respect des dames effectuant le nettoyage de nos écoles, obligées de laver plus que normalement les vitres en effectuant éventuellement ce travail au détriment d’un autre nettoyage ou tout simplement causant un ajout de temps de travail sans doute non rémunéré dont elles se passeraient bien.

Comme ces pigeons, amoureux et grégaires, s’entassent dorénavant sur les câbles d’Electrabel et de télédistribution, le FdG demandait qu’une solution soit trouvée rapidement.

 « L’aide sociale : un objectif prioritaire de la stratégie de développement des pouvoirs locaux »
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Lors du Conseil communal de ce 31 janvier 2013, le Front des Gauches développa une interpellation abordant la problématique de l’aide sociale des CPAS.

Partant d’un récent communiqué de la Fédération des CPAS, le FdG-C souhaitait mettre en évidence les causes de l’appauvrissement généralisé de nos concitoyens et les responsabilités des divers niveaux de pouvoirs publics ou privés qui permettent de rejeter les effets de l’austérité sur nos CPAS et nos communes.

Un débat serein suivit cette interpellation. Durant celui-ci, le nouveau président de notre CPAS, Christophe CLERSY, proposa au FdG d’ajouter un dernier constat (ajouté en italique)

La proposition du FdG-C fut ainsi votée à l’unanimité. Que nombreuses soient les communes qui refuseront de faire porter l’austérité en allant puiser dans nos poches !

Nous y veillerons.

 Déclaration du FdG en réponse au programme que souhaiterait développer la nouvelle majorité.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Mesdames, Messieurs,
Chers collègues,

 Les années s’écoulent avec une rapidité folle à un point tel que me voici doyen d’âge et premier par préséance de cette nouvelle assemblée.

Doyen d’âge signifie aussi que  je suis devenu l’un des rares à connaître l’histoire politique de cette commune vu un intérêt et un engagement social et politique qui ne se sont  jamais démentis.

Asphaltage électoral

Asphaltage électoral
Cliquez sur l'image pour agrandir.
 La majorité PS-MR a encore fait fort lors du dernier conseil communal en introduisant – en urgence, s’il vous plait ! – un point à l’ordre du jour : celui de la réfection de la place du Trieu.
 
« Quelle est donc l’urgence ? » s’est demandé l’opposition… Mais bon sang, mais c’est bien sûr : les élections communales approchent et, deux jours après la séance du conseil communal, entre en vigueur la décision du Ministre des pouvoirs locaux, Paul Furlan, d’interdire tous travaux engageant les futures majorités communales… Vous avez compris la manœuvre ?