Chargement ...

Pollution à l’école du Trieu des Agneaux par les pigeons.

 Pollution à l’école du Trieu des Agneaux par les pigeons.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

En 2011, le FdG interpellait le collège échevinal de l’époque sur les déjections de ces volatiles obligeant enfants et parents à éviter  ces salissures importantes.

Notre conseiller demandait aussi le respect des dames effectuant le nettoyage de nos écoles, obligées de laver plus que normalement les vitres en effectuant éventuellement ce travail au détriment d’un autre nettoyage ou tout simplement causant un ajout de temps de travail sans doute non rémunéré dont elles se passeraient bien.

Comme ces pigeons, amoureux et grégaires, s’entassent dorénavant sur les câbles d’Electrabel et de télédistribution, le FdG demandait qu’une solution soit trouvée rapidement.

On nous écrit

 On nous écrit
Cliquez sur l'image pour agrandir.

A l’issue des séances d’information concernant les poubelles à puce, des interrogations subsistent et des réflexions voient le jour à propos de la nouvelle formule de collecte des déchets :

 1. L’entretien et le nettoyage des conteneurs : si les conteneurs de 40 litres ne présentent pas de difficultés de nettoyage, il n’en va pas de même pour ceux de 140 et 240 litres dont la hauteur intérieure est de 93cm (une hauteur qui rend le fond difficilement accessible pour une personne de taille moyenne, à moins de coucher le conteneur et de s’y introduire à quatre pattes et tête la première).

ECOLO, ZERO EN COMMUNICATION!

 ECOLO, ZERO EN COMMUNICATION!
Cliquez sur l'image pour agrandir.

POUBELLES A PUCE A LA RUE…

Cette fois elles sont descendues dans la rue, les poubelles à puce courcelloises, mais situation surréaliste, elles n’étaient pas seules ! Pour faire la fête, de nombreux sacs traditionnels blancs les accompagnaient. Et de-ci de-là, une poubelle verte, comme égarée. Feu d’artifice coloré.  Mais surtout un beau COUAC !

ECOLO, ZERO EN COMMUNICATION

« Il y a eu un gros problème de communication »,  déclare à Télésambre la bourgmestre Caroline TAQUIN, face à ce problème d’erreur de date de démarrage du nouveau système de récolte des déchets ménagers. L’échevin écolo  Timothy KAIRET, pour sa part, trouve une justification : « la date du 1er octobre avait d’abord été retenue. Puis on a changé, pour des raisons organisationnelles, en accord avec l’ICDI. Mais, informés depuis des mois par nos  courriers personnalisés, la nouvelle date n’a cependant pas marqué les esprits des citoyens».

 Courcelles subit les décisions prises par des multinationales.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Caterpillar de Gosselies se bat depuis des mois contre la multinationale américaine.

A l’heure où nous écrivons, la récente  réunion des syndicats de Caterpillar n’a pas permis de lever le blocage de l’entreprise. L’usine restera quelque temps encore complètement à l’arrêt. Des actions sont prévues dans les jours qui viennent. La direction formule, elle, des propositions aux syndicats. Elle envisage un important licenciement de travailleurs et d’établir un nouveau règlement de travail pour le personnel qui ne serait pas touché. Chacun ignore ainsi le sort qu’on lui réserve

POUBELLES A PUCE A LIEGE: MÊME PROJET …MÊMES CRITIQUES !

 POUBELLES A PUCE A LIEGE: MÊME PROJET …MÊMES CRITIQUES !
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Les autorités communales liégeoises prévoient elles aussi d’adopter prochainement  le système des poubelles à puce pour collecter les immondices.

 La coopérative politique VEGA, qui siège au conseil communal, s’y oppose, avec des arguments identiques à ceux avancés par le Front des Gauches à Courcelles :
 
1° l’application du « coût-vérité » est imposée par une directive européenne ;
2° le citoyen est seul à devoir faire un effort : qu’en est-il des producteurs de déchets qui imposent par exemple des suremballages aux consommateurs ?...
3° tout le monde est d’accord pour dire qu’il faut réduire la quantité de déchets, mais le sac payant est déjà une forme de responsabilisation du citoyen !
4° il est faux de dire que les poubelles à puce ne feront pas augmenter la facture pour les ménages !
5° l’utilisation des poubelles à puce n’est pas adaptée aux rues étroites, à la circulation automobile, aux personnes à mobilité réduite, aux règles minimum d’hygiène, aux personnes âgées, au respect de la vie privée,…

Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir.

 Où il y a de la gêne, il n’y a pas de plaisir.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

D’habitude, c’est dans les campagnes que des individus se débarrassent de tout ce qui encombre leur maison.

Aujourd’hui, vu l’absence de répression policière, beaucoup comptent sur l’impunité, on n’hésite plus à se débarrasser de ses encombrants en plein centre de la localité

La nuit, discrètement, en moins de temps que pour le dire, les inciviques on s’en débarrassent sans bruit.

Lettre à la direction de Télésambre

 Lettre à la direction de Télésambre
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Courcelles, le  05 octobre 2013       

Monsieur Tom Galand, Directeur
Monsieur Philippe Haemers, Rédacteur en chef

Télésambre
Espace Sud, esplanade René Magritte, 10
 6010 Charleroi

 telesambre@telesambre.be

Un expert médical au conseil communal de Courcelles.

 Un expert médical au conseil communal de Courcelles.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Fin août, le conseil communal débattait de du nouveau règlement sur les poubelles à puce. Dans ce règlement figure la possibilité pour toute personne de bénéficier d’un certificat médical pour ne pas accepter ces poubelles à puce.

En réponse à l’interpellant du FdG, c’est Monsieur KAIRET qui prit la parole. Il donna le nombre de personnes qui peuvent être exemptées du transport de ces lourds conteneurs.

Devenu expert médical, il ne se gêna pas aussi de citer le nombre de certificats médicaux et laissa sous-entendre que pas mal de ces personnes auraient pu bénéficier de certificats de complaisance. Messieurs les docteurs en médecine, vous voilà avertis. Faites-vous conseiller dorénavant par l’échevin Monsieur Kairet.

FAUX ? Et pourtant c’est VRAI, monsieur l’échevin !

 FAUX ? Et pourtant c’est VRAI, monsieur l’échevin !
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Dans la Nouvelle Gazette du 26 juillet dernier (voir l’article FRONT ANTI-PUCES), l’échevin Tim KAIRET réfutait les objections que nous y développions.

Nous lui répondons.

Selon l’échevin, il est faux de dire que la poubelle à puce ne convient pas aussi bien en zone urbaine qu’en milieu rural. D’après lui, dans des villes comme Seraing ou Herstal, ce serait un succès. 

Et bien non ! Déjà en 2009, Gérard Monseux, président de l’intercommunale, s’exprimait dans notre sens : "Nous ne pouvons envisager ce système qu’au sein de territoires à caractère rural pour des raisons pratiques et logistiques. Il faut que les participants puissent prévoir un espace pour abriter leur conteneur, afin de prévenir un maximum de risques".

Poubelles à puce : le Front des Gauches ne désarme pas.

 Poubelles à puce : le Front des Gauches ne désarme pas.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Le Front des Gauches-Courcelles a dénoncé dès le début le procédé antidémocratique de la majorité courcelloise MR-Ecolo-CdH, qui imposera, dès octobre, sans aucune concertation, sans débat, un système qui préjudicie les plus démunis et qui n’apporte aucune solution durable aux problèmes environnementaux !

Le Front des Gauches-Courcelles n’est pas opposé au principe de la collecte des immondices par des poubelles à puce. Mais pas comme ça !

Page 12 sur 23 << Début ... Précédents  8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 Suivant >> Fin >>