Chargement ...

Les finances communales: chapitre III

 Les finances communales: chapitre III
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Les finances communales : chapitre III

Pour ce texte, nous allons analyser brièvement les deux mandatures suivantes :

-        Celle de 89 à 95 avec André Trigaut, Bourgmestre, 1 er mandat

-        Celle de 92 à 2001, avec André Trigaut, Bourgmestre, 2 ème mandat.

En décembre 1988, un homme de grande qualité, Georges Glineur élu communal communiste depuis 50 ans décide de ne plus se représenter.

Caterpillar met la clé sous le paillasson.

 Caterpillar met la clé sous le paillasson.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Ils ont tout reçu. Ils ont été engraissés par l'Etat et la Région. Ils ont empoché sans la moindre gêne l'argent public qu'ils ne rembourseront sans doute jamais.

Ils ont échappé à l'impôt en créant leur centre de coordination. L'usine de Gosselies dépendait de ce centre et lui louait les bâtiments, le matériel. La richesse créée par des ouvriers wallons de qualité était transférée dans ce centre qui ne payait aucun impôt.

 

Finances communales: chapitre II

 Finances communales: chapitre II
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Les conséquences des fusions de communes.

Nous allons englober deux mandatures :

De 1977 à 1983 : majorité PS avec comme bourgmestre Oscar Mendiaux

De 1983 à 1989 : majorité PS avec comme bourgmestre Gilbert Krantz

Finances communales: chapitre I.

 Finances communales: chapitre I.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Il y a deux jours, nous titrions notre billet : « Courcelles est alarmée: une perte de 2 500 000 d'euros serait annoncée. »

Les informations distillées dans la presse, sur Facebook ou ailleurs sont des jets de pierre provoquant des vaguelettes. Les ronds s’effacent et tout rentre dans la normalité.

Enfin une université à Courcelles

 Enfin une université à Courcelles
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Courcelles, ville universitaire…on aurait pu en rêver, et la voici : un « relooker »-animateur télé vient de créer à Courcelles l’université David Jeanmotte », une école de l’image et du « look », qui va dispenser des cours de maquillage, de coiffure, d’apparence, de maintien et de bonnes manières… Problème : ce n’est pas donné : de 250 à…6000 € ! Autre problème : ce machin va recevoir un subside communal! Autre problème encore : çà ne sert strictement à rien, sinon à pomper du fric à ceux qui n’en ont déjà pas beaucoup!

 Courcelles est alarmée: une perte de 2 500 000 euros serait annoncée.
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Je compte expliquer à nos concitoyens l'évolution du budget communal depuis 1995 et non depuis 2001 comme annoncé, les responsabilités des élus, leur capacité d'analyse, la gestion communale et la responsabilité de la tutelle.

En attendant, je mets entre parenthèses la copie d'une partie de mon intervention faite en 2009.

 

 Lettre à Monsieur le Directeur gérant de
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Monsieur le Directeur gérant,

Si nous ne sommes pas encore rencontrés, je suppose que vous n’ignorez pas mon existence. Certaines personnes de votre entourage de travail ou certaines personnalités politiques ont vraisemblablement dû vous faire savoir que parmi mes nombreuses préoccupations, j’accordais beaucoup d’importance aux logements sociaux.

Résultat d'une opposition constructive

 Résultat d'une opposition constructive
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Le Front des Gauches de Courcelles remercie le Collège communal pour la rapidité de la réponse concrète qu'il a apportée à sa demande en procédant à l'élagage de ce buisson qui représentait un véritable danger pour les automobiliste désireux de s'engager sur la rue du 28 juin.

Ces poids lourds qui sillonnent Courcelles

 Ces poids lourds qui sillonnent Courcelles
Cliquez sur l'image pour agrandir.

Serions-nous enfin entendus ? La Nouvelle Gazette se fait l’écho cette semaine d’une situation que le Front des Gauches-Courcelles dénonce depuis bien longtemps : la circulation incessante des poids lourds dans la rue de la Glacerie, qui polluent, abîment la chaussée et mettent en danger les riverains et les enfants fréquentant la petite école de la Motte. Aujourd’hui, le problème s’aggrave encore avec ces lourds charrois qui, pour éviter la taxe autoroutière, parcourent la totalité de la rue de la Glacerie et d’autres petites chaussées communales qui ne sont pas faites pour un tel trafic.

Pour une citoyenneté active

 Pour une citoyenneté active
Cliquez sur l'image pour agrandir.

C’est en 1789, qu’est écrite la charte des Droits de l’Homme et du Citoyen. Tous les hommes deviennent libres et égaux en droits. La disparition d’un régime basé sur le droit divin va permettre aux classes populaires de revendiquer les droits de liberté, d’association, d’égalité et de justice.

En Belgique, la bourgeoisie du 19 ème siècle n’était pas prête à accorder ces droits au monde ouvrier. Des luttes violemment réprimées éclateront pour conquérir le droit de vote. Il faudra attendre 1918 pour que la loi reconnaisse le suffrage universel (un homme, une voix), droit que les femmes n’obtiendront qu’en 1948.

Page 4 sur 23 << Début Précédents  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant >> Fin >>